La vigilance et l'endormissement

Le sommeil ne permet pas seulement de reprendre des forces, il est indispensable au développement et à la maturité cérébrale. Il permet la mise en place de certains circuits neuronaux, en outre, il contribue à l’apprentissage.

Diminuer son temps de sommeil expose le patient à des risques concernant la vigilance. La somnolence diurne excessive affecte près de 8 % de la population, avec des conséquences directes sur la santé publique. Un décès sur trois sur la route est lié à un endormissement au volant.